Blanket the baby in your attention / Envelopper le bébé dans votre attention

Blanket-the-baby

What does a newborn baby need? Parents often wonder. A cot; clothes; a changing table; talc. Pushchair or wrap? Bottle or breast? Separate room or in with the parents? And, once all these have been resolved: is that it? Have we thought of everything?

Sure, a baby can use all that, or some of that. But what a baby needs most is her parents’ attention. Did you know that attention is a form of love? Just like patience, attention is a way of saying to someone: I am here and I dedicate myself entirely, for this present moment, to you, my darling. Thoughts jostle with each other for attention from me; fear competes against fear, in order to be uppermost in my mind; obsession crowds out obsession. But I let all those things be, I let them rise and fall and do their usual dance; they do not concern me, because I am with you now, my baby, my love. I am placing my attention on you.

And what does it mean to give our attention to someone? It does not mean to wish they would entertain us, or to imagine they are great, or smart, or charming, and then to expect them to be so. Other people are not here to make us feel good, to impress us, to make us feel useful. No, they are here, just as they are, moment by moment. And in some moments, they may be ready for a connection.

Have you noticed that sometimes, if you put your hand on your belly, the baby may stop moving and listen to you? Your baby is giving you her full attention; she is making a connection. This is what you can do for your baby too, both now and after the birth: give her your full attention.

The way to do that before the birth is to stop occasionally and turn your attention to the belly: is the baby sleeping? is she moving? can you say a few words, even if just in your mind, to your baby? can you take better care of your body, of your mind? Can you fully embrace, even before the birth, the thought that this new baby will change your lives?

And once the baby is born, give yourself permission to blanket her in your attention completely, entirely, wholly. For those first few weeks, for those first few months, keep her close to you, hold her, breastfeed if you can; watch her, talk to her, make a practice of understanding her: is she cold, is she hot? is she hungry, is she full? is she happy, is she worried? Enjoy her, for all that she has to offer. The expression of her face when she watches you, the way her lips pucker up to suckle in her sleep, the way the little legs agitate themselves it the air and push up against your hand. Your baby is so precious. Many people wish later on in life that they had made the most of their time with their children. You are lucky, because your opportunity to enjoy your child is coming up now.

Que veulent les nouveau-nés? De quoi ont-ils besoin? On se pose souvent ces questions lorsqu’on devient parent. Il y a les choses évidentes: un berceau; des couches; une table à langer; du talc. Et puis: pousette ou écharpe? Biberon ou sein? Chambre à part ou avec les parents? Et une fois que tout cela a été réglé, on respire un bon coup. A-t-on pensé à tout?

Une fois les questions matérielles réglées, le reste vient naturellement. L’amour vient naturellement. Bien sûr, mais il serait peut-être utile de réfléchir à ceci: l’attention que l’on accorde à son bébé, à son enfant, tout comme la patience dont on fait preuve avec lui, sont aussi des formes d’amour. Car offrir son attention à quelqu’un veut dire: je suis présent.e et je me consacre, pour le moment présent, à toi. Des pensées virevoltent, essayant de gagner mon attention; des peurs s’entremêlent dans mon esprit; obsession poursuit obsession. Mais je laisse faire toutes ses choses; je les laisse monter, puis s’éteindre; elles font leur danse. Elles ne me concernent pas, car je suis avec toi, mon bébé, mon amour. Je te donne mon attention.

Que veut cela dire encore, de donner son attention à quelqu’un? Cela ne veut pas dire de souhaiter qu’ils nous amusent ou qu’ils soient conformes à l’idée que l’on se fait d’eux. Le rôle des autres n’est pas de nous distraire, nous épater, nous rendre utiles. Non, les autres nous offrent leur présence simplement, en vivant leur vie moment par moment, comme nous le faisons aussi. De temps en temps, peut-être, ils nous tendront la main.

Avez-vous remarqué que parfois, si vous mettez la main sur le ventre, le bébé arrête ses mouvements, comme s’il vous écoutait? Votre bébé vous donne toute son attention; il s’ouvre à vous. C’est ce que vous pouvez faire aussi, avant et après la naissance: vous ouvrir vers lui à votre tour.

Comment faire ceci donc? Avant la naissance, c’est de s’arrêter de temps en temps et tourner son attention vers le bébé: est-ce qu’il dort en ce moment? est-ce qu’il bouge? Pouvez-vous lui dire quelque mots, ne serait-ce que dans votre esprit? C’est aussi de se préparer le corps et l’esprit pour le bébé: les deux parents peuvent adopter une alimentation plus saine, ralentir un peu leur rythme, et rentrer moins dans le jeu des pensées, désirs, envies, idées, opinions, obsessions, peurs, qui nous assaillent chaque jour.  C’est d’accepter pleinement, même avant la naissance, que cette nouvelle personne dans votre vie vous fera changer d’habitudes, vous en fera peut-être découvrir d’autres, et a besoin d’avoir sa place dans votre famille, dans vos vies.

Et lorsque le bébé est né, vous pouvez l’envelopper dans votre attention complètement, entièrement, pleinement. Pendant ses premières semaines, pendant ses premiers mois, gardez votre bébé près de vous, tenez-le dans vos bras, allaitez-le si vous le pouvez. Regardez-le, parlez-lui, exercez-vous à son écoute: a-t-il chaud ou froid? Faim ou soif? Est-il content ou fatigué? Profitez de lui, pour tout ce qu’il a à vous offrir. L’expression dans ses yeux lorsqu’il vous regarde; sa bouche en train de téter pendant son sommeil; ses jambes dodues s’agitant dans l’air au moment du change. Votre bébé est tellement précieux. Plus tard dans la vie, certains parents regrettent ne pas avoir profité pleinement de leurs enfants. Vous, vous avez de la chance: votre moment de profiter de votre enfant s’approche maintenant.   

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s